Accueil » Autour du jardin » Pots pourris

De nombreuses personnes se demandent quelles sont les règles pour faire des pots pourris. En effet, pour ne pas dire qu’elles n’existent pas, il faut simplement savoir qu’elles s’établissent par chacun qui veut composer ses pots pourris. La technique est dans l’originalité ainsi que dans le résultat voulu, question odeur. Pour des fleurs fraîches, il faut faire appel à un service de livraison de fleurs.

En fonction de la fragrance

Les pots pourris sont des compositions florales, peut-on le dire ainsi, faits à base de fleurs séchées et de nombreuses variétés. Ainsi, aucune règle ne régit leur composition, mais tout dépend de la fragrance que l’on attend d’eux. Le mélange doit être mis dans un récipient ouvert (pot) ou dans un élément qui pourra laisser sortir les senteurs (voiles, tissus maillés…). Le but est de laisser les odeurs des fleurs emplir toute une pièce ou un endroit, selon le choix.

En général, les pots pourris sont des compositions florales individuelles. Mais ils peuvent être trouvés chez les fleuristes.  Pour en fabriquer, il faut des feuilles et des fleurs séchées qui dégagent des fragrances. Il faut ensuite les mettre dans des récipients adéquats, les piller un peu pour qu’elles dégagent plus d’odeur, et les mettre dans un endroit que l’on souhaite parfumer. Certaines personnes ajoutent dans leur composition d’autres plantes à arôme, qu’elle soit sèche ou mouillée. Par exemple, nous pouvons citer la vanille, la cannelle, l’anis, le girofle ou le géranium.  Ces plantes contribuent ainsi à générer encore plus de fragrance. Des fois aussi, les épices peuvent entrer en jeu lors de la fabrication des pots pourris, pillés avec les fleurs et feuilles séchées, ils offrent une autre note de senteur dans l’endroit où les pots sont posés.

Question d’espace, les pots pourris sont plus avantageux quand on les dépose devant une porte, à l’entrée d’une pièce ou d’une maison. Ainsi, les mouvements de va-et-vient entraineront dans leur sillage les odeurs des pots. L’on peut aussi mettre les pots dans des endroits plus enclins aux mauvaises odeurs, telles les toilettes… Le parfum dégagé par la composition contribuera ainsi à tuer les odeurs malpropres sans déteindre sur la fraîcheur de l’atmosphère.

A base de fleurs fraîches

Enfin, même si théoriquement les pots pourris sont faits à base de fleurs et de feuilles séchées, il existe actuellement des pots pourris constitués de fleurs fraîches. Il s’agit de disposer des couches de fleurs fraîches, de différentes sortes ou non, dans un pot et de les séparer par du sel. L’action de ce dernier entraînera au bout de deux à trois semaines un effet de pâte sèche odorante à laquelle on ajoutera d’autres composants, tels des zestes de citron d’orange ou d’autres fleurs à arôme. Mais cette composition n’est pas prête ainsi, il faudra encore la laisser macérer pour plusieurs mois, mais le résultat en vaut la peine…

Commentaires fermés