Accueil » Jardinage » Comment bien entretenir sa pelouse ?

belle-pelouseLorsque je reçois chez moi, ou quand des amis et des connaissances viennent me rendre visite, on ne manque jamais de me faire des compliments sur la beauté de ma pelouse. Mon secret ? Tous les ans, je programme deux scarifications.

Pourquoi scarifier la pelouse ?

Voici un mot peut-être un peu barbare pour les personnes n’ayant pas de pelouse chez elles. Ou pour celles qui n’ont pas encore accompli cette tâche. Pourtant, scarifier le gazon est tout simplement indispensable, si l’on veut que cette partie du jardin préserve sa magnifique robe verte, tout en se régénérant rapidement et abondamment. Mais quand doit-on scarifier la pelouse ? Selon les spécialistes, l’arrivée du printemps est le moment idéal pour le faire, plus particulièrement dès les premiers jours de dégel.

Toutefois, pour donner à ma pelouse le temps de bien pousser et de s’étoffer, je prévois généralement cette opération dès la fin de l’hiver. Je peux ainsi profiter à fond de cet espace dès l’arrivée des beaux jours. Au départ, j’en faisais d’ailleurs deux par ans, la seconde était faite avant d’entrer en période estivale. J’ai essayé de respecter cette cadence trois années de suite. Et comme aujourd’hui ma pelouse a gagné efficacement en densité et en résistance, je n’en fais plus qu’une par année.

Et c’est effectivement du boulot à faire, mais je ne rechignais pas à la tâche, surtout lorsque je vois maintenant l’état de ma pelouse. Qu’il pleuve, qu’il neige, ou qu’il grêle, le gazon reste magnifiquement vigoureux. Par ailleurs, la scarification aide aussi à préserver la santé de la pelouse puisqu’elle empêche ou freine la prolifération des maladies et des parasites s’attaquant au gazon. Et je ne vous parle pas de son efficacité sur les mousses, sur les lichens, sans oublier les mauvaises herbes récalcitrantes.

Comment procéder ?

entretien-pelouseLa scarification n’est malheureusement possible que si vous avez les bons outils et bonnes machines sous la main. L’appareil sera en effet choisi en fonction de son utilisation. Et le modèle le plus abordable est le scarificateur à main. Si l’on me demande mon avis, je ne le recommande pas du tout, particulièrement si vous avez une grande surface à couvrir. Très vite, vous sentirez inévitablement des douleurs au dos alors que vous n’avez même pas parcouru la moitié de votre pelouse. Rien ne vaut un les scarificateurs électriques à couteaux.

Toutefois, avant de s’attaquer à la scarification à proprement parler, ces quelques préparatifs seront nécessaires : la première chose à faire est de se débarrasser des détritus, des petits objets et des cailloux présents sur la surface. Après, commencer par tondre à ras la pelouse, en prenant soin de nettoyer les tontes. Arroser abondamment le gazon.

Laisser passer deux jours pour que l’herbe s’imprègne bien de l’humidité. À la troisième journée, vous pouvez enfin scarifier. Pour agir en profondeur, je règle l’appareil sur quatre millimètres. Une fois terminé, je rassemble en un seul endroit les résidus.

Déposer un commentaire