Accueil » Matériel de jardin » Matériel de jardin : les indispensables

outils-jardinDe nos jours, nul besoin d’un immense massif pour s’adonner aux plaisirs du jardinage. La preuve, il est même possible de disposer de son petit jardin potager en appartement ou sur un balcon. Oui, mais encore faut-il disposer des bons outils.

La panoplie de base

La toute première fois que j’ai fait part à un ami jardinier de mon intention de m’initier à cette activité, il m’a, avant toute chose, conseillé de m’équiper comme il faut, avant d’intégrer les ateliers. Je remercie cette personne de m’avoir accompagnée dans cette tâche, car l’outillage a tout de même un coût. Sans ses précieuses suggestions, je n’aurais pas pu faire la différence entre les outils essentiels et les secondaires.

Toutefois, si vous devez faire vos achats seul, trouvez des conseils sur le blog du bricoleur, Bricoleurpro.com. Et parmi les outils incontournables, la bêche arrive sans surprise en tête de liste. Difficile en effet de s’en passer pour creuser un trou ou pour retourner la terre. Pour une facilité d’utilisation, et surtout pour une durée de vie plus longue, j’ai opté pour un modèle avec un manche solide.

Pour le travail de la terre, cet outil ferait très bien la paire avec la fourche-bêche mais j’ai décidé de m’en passer pour privilégier la binette. Sinon, en matière de semis et de plantation, les indispensables sont : le semoir et le cordeau. Quant à moi, j’ai rajouté le transplantoir dans la mesure où je compte aménager un petit carré potager dans mon jardin. Et je n’oublie surtout pas l’arrosoir et le sécateur, même si pour le moment je n’ai pas encore d’arbustes à tailler.

Les nécessaires

outillage-jardinParmi les articles nécessaires aux jardiniers qui utilisent une tondeuse ou une débroussailleuse par exemple, j’ai remarqué que l’on n’insiste pas assez sur les accessoires de protection comme les gants, les lunettes et les masques. Pourtant, selon moi, ces derniers sont importants si l’on veut jardiner en toute sécurité et dans le confort. Et même si la manipulation et la prise en main des outils sont un peu difficiles au départ avec les gants, il m’a suffi d’un petit temps d’adaptation. Finies les ampoules, les échardes aux doigts et les ongles noirs.

Autrement, pour les jardiniers amateurs qui travaillent surtout les plates-bandes et les massifs, la serfouette est utile : elle creuse et bine la terre, à la fois. De plus, cet outil est, paraît-il, particulièrement efficace pour enlever les mauvaises herbes, tout comme le râteau, pour retirer les pierres des sols caillouteux. Rien de tel si l’objectif est d’assainir le terrain.

Et comment ne pas parler du pulvérisateur, pour lutter efficacement contre les maladies et les parasites des plantes, ainsi que la brouette pour le transport de tout ce qui est lourd ? Me concernant, toujours dans la réalisation de mon projet de jardin potager, j’ai aussi passé commande d’étiquettes afin de mieux identifier les légumes et les plantes aromatiques, mais là, il s’agit du superflu pour me faire plaisir !

Déposer un commentaire